Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/PORTRAITS/Jeanne d'Albret/Jeanne d'Albret (1528-1572)

Jeanne d'Albret (1528-1572)

23/07/2014 - Lu 1048 fois
Article Alain Morel

 

Née le 7 janvier 1528 à Pau, elle est élevée à la cour de François 1er, son oncle. Elle épouse en 1548 Antoine de Bourbon et met au monde en 1553 le futur roi Henri IV.

En 1555, au décès de son père, Jeanne d'Albret devient reine de Navarre. En 1561 elle autorise le calvinisme dans son royaume et va tout au long de sa vie favoriser l'implantation de la réforme protestante sur ses terres.

Son influence, sa protection et son action vont être déterminantes pour le pays foyen, comme en témoignent ces quelques extraits:

 

« A Sainte-Foy, où la réforme devait prendre un point d'appui plus solide que dans les autres cités de l'Agenais, elle revêtit dès les premiers jours une apparence d'organisation ambitieuse. Elle avait débuté par des prédications secrètes dans une cave, mais bientôt remplit la ville. Le ministre prit le titre d'évêque et dès la fin de 1560, prêcha régulièrement à l'église paroissiale. Le juge de la juridiction, le procureur du roi, les consuls et la plupart des habitants embrassèrent si chaudement le nouveau culte qu'ils empêchaient les prêtres catholiques de pénétrer dans leur propres église, "avecques menasses de les oultragier s'ils estoient trouvés".»¹

 

« Le 28 juin 1562, Jeanne d'Albret arrive à Ste-Foy. Elle est accompagnée de Madame de Burie, femme du lieutenant du roi de France et de Messire Symphorien de Durfort, seigneur de Duras. Les consuls lui firent un accueil flatteur et la population la gratifia d'acclamations chaleureuses.»²

 

«Depuis le combat de Targon³, depuis que la reine de Navarre lui avait rendu courage, Symphorien de Durfort-Duras travaillait à la réorganisation des troupes protestantes en Guyenne. A Sainte-Foy, à Bergerac, à Clairac, il avait retrouvé les débris de son armée.»¹

 

Jeanne dAlbret meurt en 1572 juste avant le massacre de la Saint-Barthélémy.

Son fils Henri lui succède à la tête du royaume de Navarre, et devient roi de France, sous le nom d'Henri IV en 1589. Il abjure la religion protestante en 1593, mais signe l'Edit de Nantes en 1598 qui accorde des droits et la liberté de culte aux protestants après des décennies de guerres de religion.

 

 

¹ In Jeanne d'Albret et la guerre civile suite de Antoine de Bourbon et Jeanne d'Albret , Tome 1, Em. Paul et fils et Guillemin, 1897, Paris, par Le baron de Ruble

² In Sainte-Foy-la-Grande Vielles maisons, vieux documents, Office d'édition et de diffusion du livre d'histoire, 1927, par Pierre Bertin-Roulleau

³ combat de Targon le 17 juillet 1562

   

 

 

Les Commentaires

Aucun commentaire
Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | addicious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |