Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/PORTRAITS/Armand Reclus/Elie Armand Ebenhezer Reclus (1843-1927)

Elie Armand Ebenhezer Reclus (1843-1927)

17/07/2014 - Lu 1915 fois
Article Alain Morel

 Né le 13 mars 1843 à Orthez.

Acte de naissance¹ n°34 du 14 mars 1843  de cette commune:

"M. Jacques Reclus ministre du Saint Evangile domicilié à Orthez, lequel nous a déclaré que la Dame Marguerite Zéline Trigant-Marquey, son épouse est accouchée hier treize mars à huit heures et demi du soir, dans leur domicile en cette ville, rue Moncade, maison Pierrette, d'un enfant de sexe masculin, qu'il nous a représenté et auquel a déclaré vouloir donner les prénoms de Elie Armand Ebenhezer."

 

Il est lieutenant de vaisseau et domicilié à Toulon (Var) lorsqu'il se marie² le 8 décembre 1874 à Sainte-Foy-la-Grande avec Jeanne Guignard fille d'un négociant. Deux de ses frères sont témoins à son mariage : Onésime et Paul.

 

En 1876, il participe à une expédition en Amérique centrale conduite par son ami  Lucien Napoléon Bonaparte-Wyse, officier de marine de la même promotion. En explorant une forêt tropicale humide, Armand Reclus rédige des notes, établit des relevés topographiques, des cartes pour un projet de canal interocéanique qui doit relier l'océan Atlantique à l'océan Pacifique par l'isthme de Panama. 

Ce projet est retenu en 1879 par le Congrés International de Géographie de Paris³ et son exécution est confiée à Ferdinand de Lesseps. Armand Reclus met en place et organise le démarrage du chantier de percement avant de rejoindre en 1882 le ministère de la Marine et des Colonies comme officier d'ordonnance du ministre : l'amiral  Jauréguiberry.

 

Il relate son périple en Amérique centrale dans un ouvrage:

- Panama et Darien Voyages d'exploration (1876-1878), Paris, Hachette, 1881

 

Pour rendre hommage aux Français, en 1922, le Panama réaménage l'ancienne place d'Armes qui devient "la Plaza de Francia" :

« Au fond de la place, un obélisque au sommet duquel trône un fier coq gaulois qui regarde vers le canal et la France! Sa base est entourée des bustes de personnages ayant joué un rôle majeur dans "l'effort français" (comme les Panaméens désignent le chantier engagé par les Français): Ferdinand de Lesseps et les ingénieurs Armand Reclus, Napoléon Bonaparte-Wyse, Léon Boyer et le panaméen Pedro Sosa.»

 

 

Par décret du 14 novembre 1923, il est promu au grade d'Officier le la Légion d'honneur.

 

Armand Reclus décède² le 9 janvier 1927 Acte N° 6 à Sainte-Foy-la-Grande au  n° 16 de la rue Denfert-Rochereau.

Sa tombe se trouve dans un petit cimetière familial en bordure d'une parcelle de vignes, au lieu-dit Jarnac sur la commune d'Eynesse.

 

 

 

 

 

Notes et références

¹   Archives départementales des Pyrénées Atlantiques

²  Archives Municipales de Sainte-Foy-la-Grande

³   In diplomatie.gouv.fr

  In gallica.bnf.fr  (Bibliothèque Nationale de France)

  In Panama Country Guides, Petit Futé,  2012-2013

  In culture.gouv.fr

 

Les Commentaires

Aucun commentaire
Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | addicious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |